• header1
  • header2
  • header3
  • header4
  • header5

b accueil2

b assob ou pecherb poissonsb contact blanc overb infob pecherb photos blanc overbout forum

L'Anguille

 

L’anguille (nom latin : anguilla anguilla), est un poisson serpentiforme dont la taille varie de 30 à 150 cm, un mucus très épais et visqueux protège sa peau, sa couleur varie sensiblement avec l’âge, le dos est d’une couleur sombre et le ventre de couleur jaune ; en eaux douces l’anguille est un carnassier opportuniste et se nourrit de vers, de larves, de petits poissons et d’œufs de poisson.


Anguille jaune (Source : Bretagne Grands Migrateurs)

On rencontre l’anguille dans les pays européens du pourtour de l’Océan Atlantique et du pourtour méditerranéen, elle est aussi présente sur le pourtour méditerranéen de l’Afrique du nord, en France elle est présente sur l’ensemble du territoire. L’anguille s’adapte à tous les habitats aquatiques accessibles depuis la mer, elle colonise de nombreux milieux : estuaires, lagunes, marais côtiers, fleuves et rivières.

Toutes les anguilles naissent au même endroit : la mer des Sargasses, au Sud de la Floride, portées par le courant du Gulf Stream, les larves parcourent quelques 6000 kms pour rejoindre les côtes européennes au terme d’un voyage d’environ deux ans; au large des côtes européennes, les larves vont se métamorphoser en anguilles transparentes de quelques centimètres de long : les civelles.

Les civelles remontent le long des fleuves et vont se pigmenter puis se métamorphoser en anguilles jaunes ; après un séjour en eau douce de 3 à 18 ans selon les individus et le sexe, l’anguille jaune se métamorphose en anguille argentée, elle arrête de manger, ses yeux grossissent. L’anguille argentée descend les cours d’eau en automne et continue sa migration en sens inverse jusqu'à la mer des Sargasses pour assurer la reproduction.

Le cycle de vie de l’anguille : Source : Bretagne Grands Migrateurs

La population d’anguilles a connu un brusque effondrement dans les années 80, depuis le déclin se poursuit, à tel point que son niveau actuel menace la survie de l’espèce; des travaux récents montrent une forte chute des indices d’abondance de civelles, divisés par 10 à 100 en 30 ans, sur cette même période, les captures totales ont diminué de plus de 75 % au niveau européen, ce qui traduit une diminution de la ressource et qui fait craindre le pire pour les années à venir.

Photo FAAPPMA 29 : Anguille

La dégradation des milieux naturels (libre circulation entravée, dégradation de la qualité des eaux, régression des zones humides…), la pêche excessive à tous les stades de vie en particulier des civelles) associées à la durée du cycle biologique de l'anguille sont les principaux facteurs responsables de la diminution de la population observée depuis les années 1980. Le Règlement Européen du 18 septembre 2007 institue des mesures de reconstitution du stock d'anguilles européennes ; la France a présenté à la Commission Européenne un plan comportant des mesures sur les différents facteurs de mortalité (ouvrages et pêche): aménagement dans les six ans à venir de 1600 ouvrages hydroélectriques ou non et réduction de 30 % sur 3 ans de l’effort de pêche de l’anguille.

L’anguille est présente à la fois dans les rivières et dans les plans d’eau-en particulier les Marais de Mousterlin- de l’AAPPMA de Quimper et des environs, se rapporter au règlement intérieur et à la réglementation générale pour les conditions de pêche de l’anguille.

Evolution des captures d'Anguille- Source : Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)

 

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.