• header1
  • header2
  • header3
  • header4
  • header5

b accueil2

b assob ou pecherb poissonsb contact blanc overb infob pecherb photos blanc overbout forum

La Lamproie Marine

Source du texte : Bretagne grands Migrateurs

La lamproie marine (Petromyzon marinus) est de forme serpentiforme, elle mesure de l’ordre du mètre, c’est l’une des trois espèces de lamproie rencontrées en France, les lamproies ne sont pas des poissons, elles sont à la frontière entre les vertébrés et les invertébrés; elles possèdent en effet des vertèbres rudimentaires (agnathes). Elles sont dépourvues de nageoires paires, la peau visqueuse est dépourvue d’écaille, elle est de couleur jaunâtre et est marbrée de brun sur le dos. La lamproie est dépourvue de mâchoire, l’orifice buccal est constitué d’une sorte de ventouse munie d’un anneau de dents tranchantes qui lui permettent de s’accrocher à des poissons et à des mammifères marins, en perçant la peau de leur proie dont elles sucent le sang pour se nourrir.


Juvénile de lamproie marine - Source FDAAPPMA 35

Lamproies marines - Source FDAAPPMA 35

A la fin de l’hiver, la lamproie marine quitte les eaux côtières et remonte, la nuit, dans les rivières jusqu’à plus de 500 km de la mer. Le comportement de "homing" n'apparait pas chez l'espèce. La reproduction a lieu de fin-avril a fin-mai sur la partie moyenne des rivières ou sur le chevelu, Les frayères aménagées par les femelles puis par les mâles peuvent atteindre un diamètre de 2 mètres et sont constituées de galets et de graviers ; les géniteurs ne survivent pas à la reproduction.Les larves (ammocètes) de 5 mm éclosent après 10-15 jours et gagnent des zones abritées et sablo-limoneuses où elles vivront enfouies pendant 4 a 6 ans, elles se nourrissent de diatomées, d'algues bleues, de débris organiques. La métamorphose a lieu à la fin de l'été, les juvéniles dévalent la rivière la nuit en automne et gagnent la mer en hiver. Leur croissance marine en zone côtière est rapide et dure probablement 2 ans, en parasitant diverses espèces de poissons (alose, lieu jaune, saumon...).

Cycle biologique de la lamproie marine- Source Bretagne Grands Migrateurs (adapté  de Boigontier, 1988 et Lasne & Sabatier,2009)

L'espèce est présente de part et d'autres de l'Océan Atlantique dans les grand fleuves et rivières des côtes américaines et européennes de la Norvège jusqu'au Portugal. Elle a disparue depuis peu des fleuves méditerrannéens.

La Lamproie marine est considérée comme vulnérable au niveau européen et quasi menacée au niveau français, mais très peu d’actions concrètes ont été encore envisagées.

La lamproie est appréciée pour sa chair délicate qui rentre dans des préparations typiquement régionales comme la « lamproie à la bordelaise ».

La lamproie marine fréquente les rivières du bassin de l’Odet.

 

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.