• header1
  • header2
  • header3
  • header4
  • header5

b accueil2

b assob ou pecherb poissonsb contact blanc overb infob pecherb photos blanc overbout forum

Truite de Mer

Truite de mer

Texte source FAAPPMA 29

La truite de mer (Salmo trutta trutta) n’est pas différente de la truite fario au plan génétique, ce qui la distingue c’est le fait qu’elle passe sa phase de croissance en mer, son séjour en eau douce est le temps de sa reproduction, son cycle biologique est voisin de celui du saumon.

La morphologie de la truite de mer est voisine de celle de la truite fario, la différence concerne les nageoires nettement plus développées chez la truite de mer, en particulier la caudale particulièrement large, la coloration de la truite de mer est variable, elle dépend d’une part de l’habitat où elle vit et par ailleurs du stade du processus de reproduction dans lequel elle se trouve. A son arrivée en rivière, la truite de mer a une robe argentée et ponctuée de points noirs, elle brunit lors de sa migration vers les zones de fraie. Le poids moyen de la truite de mer est de 1kg, la taille moyenne est de 35 à 50cm, mais l’on peut rencontrer des poissons plus grands, suivant le nombre d’hivers passés en mer.

Photo FAAPPMA 29 Truite de mer

Le séjour en mer de la truite de mer est variable, de quelques mois, mais plus généralement de un an ou deux ans, à la différence du saumon, les zones d’engraissement de la truite de mer sont moins lointaines, elles se limitent au plateau continental.

Les truites de mer remontent nos rivières entre avril et juillet, la reproduction se produit en général en décembre sur des radiers à granulométrie grossière; le taux de survie des géniteurs est de 25 à 40 %, les juvéniles vont rester en eau douce un an ou deux, après la smoltification, ils deviennent argentés et dévalent pour rejoindre la mer.

La truite de mer est fréquente en Bretagne, dans le Finistère sa présence est plus marquée dans le nord que dans le sud, elle est présente dans l’Odet et ses affluents, mais elle y est peu abondante.

La pêche de la truite de mer nécessite de s’être acquitté du supplément « migrateurs », sa pêche est soumise aux dispositions de l’Arrêté Préfectoral annuel propre aux salmonidés migrateurs.

Des techniques de pêche, les plus efficaces sont la mouche noyée, avec un train de 3 mouches et une soie plongeante ou à tête plongeante, et les poissons nageurs.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.